Comment cacher sa grossesse à son entourage

  • 9 avril 2017
  • Grossesse
  • 0 Comments

Ça y est, votre test de grossesse est positif, c’est officiel, vous êtes enceinte ! Passé le moment d’émotion intense, que vous soyez ou non avec le papa à ce moment-là, vient le moment des questionnements. Et si le fœtus n’était pas bien accroché ? Et si tout devait s’arrêter demain ? Devez-vous l’annoncer à votre entourage dès maintenant ou cacher votre grossesse et attendre que les 3 mois fatidiques soient passés ?

Deux philosophies s’affrontent :

  • Vous voulez le crier au monde entier, au risque de ne pas mener votre grossesse au bout. Tant pis, vous aimez vos proches, et ils pourront vous soutenir en cas de malheur.
  • Vous préférez garder cette grossesse secrète tant que c’est possible, pour savourer ce moment avec votre chéri uniquement, et les autres attendront un peu !

Si vous penchez plutôt pour la deuxième solution, voici quelques conseils qui vous aideront à vous sortir des situations les plus délicates 😊

 

Alcool et cigarettes

On vous considère comme la reine des fêtardes, toujours partante pour boire un verre ou aller danser. Alors comment faire pour éviter alcool et cigarettes maintenant que vous êtes enceinte ?

Eviter l’alcool enceinte

Le piège : vous n’avez pas pu dire non à votre déj mensuel entre copines, ou échapper à une invitation pour un apéro avec vos plus vieux amis. Quelles excuses vont vous sortir de là ?

Selon l’heure, vous pouvez toujours dire que vous prenez la route tout de suite après. Attention, si ce n’est pas crédible ou que vous balbutiez quand on vous demande « Ah bon, tu vas où ? », vous serez vite démasquée !

L’excuse du traitement médical non compatible avec l’alcool est à manier avec précaution : vous risquez de vous retrouver bombardée de question et remarques type « Mais qu’est-ce qui t’arrive ? » ou « Les antibiotiques, c’est pas automatique » 😉

Vous pouvez toujours dire que vous êtes au régime pour préparer l’été (ou pour une détox post-fêtes). Si en plus votre corps a déjà commencé à s’arrondir, d’une pierre deux coups : vous éliminez la question de l’alcool ET des rondeurs !

Si vous êtes joueuse, vous pouvez commander de l’alcool, et juste tremper vos lèvres pendant que vous êtes en public. Et si vous êtes assises à côté de votre chéri, échangez discrètement vos verres de temps en temps. Vous pourrez même vous payer le luxe d’en commander un autre 😊

L’idéal ? Dire que vous avez trop bu hier soir, et que vous n’êtes pas prête pour recommencer tout de suite. Non seulement on vous laissera tranquille, mais vos amis rajouteront « Quelle fêtarde celle-là ! ».

Ne plus fumer

Ah, les pauses-clope entre collègues, c’était bien, c’était chouette ! Mais plus question d’en faire partie à présent. On vous déconseille de dire que vous avez arrêté de fumer, cela éveille immédiatement les soupçons (oui, c’est du vécu !).

 

Changer votre alimentation enceinte

Eviter les aliments interdits

Zut, c’est le premier jeudi du mois, LE jour où vous allez au japonais du coin avec tout le bureau. Rien que l’idée d’avaler du poisson cru vous retourne l’estomac : comment faire pour sortir de ce piège ? Heureusement, vous pouvez toujours commander des brochettes ou une soupe, ça passera inaperçu au milieu de l’assemblée. Et la prochaine fois, proposez d’essayer le nouveau resto italien qui vient d’ouvrir 😉

Le problème va aussi se poser pour tout ce qui est fromages et charcuterie. Pour la charcuterie, vous pouvez toujours recourir à l’excuse « régime » citée un peu plus haut. Et pour le fromage, vous allez devoir faire appel à votre mémoire : apprenez par cœur la liste des fromages autorisés et priez pour que le plateau que l’on vous présentera contienne au moins quelques fromages sur lesquels vous pourrez vous rabattre !

En parlent de nourriture, vous ferez peut-être partie de celles qui ne supportent plus certaines odeurs, ou qui sont prises de nausée à tout moment de la journée. Si cela vous arrive, essayez d’aller discrètement aux toilettes pour vous soulager. Si vous devenez verte et que vous êtes en public, dites que vous couvez une gastro ou que vous avez mangé quelque chose de pas frais. Attention, cette astuce n’est utilisable qu’une fois : si vous vous répétez, vous allez immédiatement éveiller les soupçons !

 

Y aller mollo sur le café

Evidemment, il faut fuir l’alcool comme la peste, mais le café n’est pas non plus conseillé dans votre cas, ou en tous cas pas dans les quantités que vous buvez d’ordinaire… ce qui pose un problème au bureau, où vous aviez l’habitude d’échanger les derniers potins avec vos collègues autour de la machine à café.

Dites que vous avez vu un reportage sur les dangers de la caféine et que vous avez décidé de réduire votre consommation. Et vous pouvez toujours dire que votre double expresso au réveil, c’est sacré car ça, personne ne pourra venir le vérifier !

 

Quand le risque est énorme, par exemple la soirée annuelle de votre entreprise, ou la grosse fête d’anniversaire d’une copine, ou pire, un mariage qui dure deux jours, vous pouvez toujours prétexter que vous aviez autre chose de prévu depuis longtemps (si ça ne blesse personne bien entendu). Et à vous la soirée ou le week-end tranquille devant votre série préférée 😉

Vous avez bien assimilé tous ces conseils ? On espère qu’ils marcheront pour vous. Et surtout, surtout, évitez le geste qui vous trahira à coup sûr : caresser tendrement son ventre. Parce que si cela vous arrive, plus aucun doute ne sera possible !

0 Comments